Grives rôties à la cheminée

Publié le par Manon des sources

Les grives sont de passage !!!, Voici venu un des moments les plus agréables : déguster une bonne brochette de grives en famille, entre amis.
La "brochetée" de grives : mets hautement traditionnel, convivial et incontournable en Provence !!!
Ici, la chasse à la grive est une véritable institution, et, si parmi vos connaissances vous comptez un bon chasseur, dans ce cas n'hésitez pas et, profitez-en pour quémander quelques-uns de ces précieux oiseaux.
Et sachez que, les grives les plus goûteuses sont celles qui ont mangé des baies de genévrier cade (période de novembre).

 

brochetée grives

 

Recette pour 4 personnes :
16 grives faisandées à point (3 à 4 jours)
16 bardes (tranches fines) de lard blanc
16 tranches épaisses de pain de campagne
huile d'olive & herbes de provence
baies de cade
ficelle à rôti ou piques en bois
sel, poivre noir du moulin

 

Cuisson : 30mn à 45 mn (à surveiller).
Accord mets & vins : Le vin doit être puissant et parfaitement équilibré avec des tanins fondus.

Par exemple un "Bandol rouge" ou un "Côtes de Provence rouge".

 

 

Pour commencer faites une bonne braise à l'aide de ceps et de sarments de vigne.
Préparez vos grives : plumez-les (ne les videz pas) et passez-les à la flamme pour enlever le duvet, coupez les pattes.
Mettez une baie de cade dans le bec de chaque grive.
Bardez vos oiseaux : enroulez vos grives avec de belles tranches de lard blanc et ficelez ou attachez avec une pique en bois.
Préparez votre tournebroche et votre lèchefrite dans laquelle vous allez disposer vos tranches de pain qui iront sous la broche et qui recueilleront le jus de vos oiseaux.
La technique est de cuire les grives doucement pendant 30mn à 45mn (à surveiller), badigeonnez-les de temps en temps à l'aide d'une branche de thym frais ou d'un pinceau d'une préparation d'huile d'olive & d'herbes de Provence.
Enfin pour bien les déguster, il faut frotter les grives sur les tranches de pain de campagne grillées, un vrai délice.
Le "grand" principe est qu'on ne doit laisser dans l'assiette que...Le bec !
N'oubliez pas la salade ... féroce (salade sauvage), avec de l'huile d'olive et de l'ail.
Bon appétit à tous!!!

 

Publié dans Gastronomie & recettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miaou***Naniemay-11***Miaou 11/11/2010 01:34



Mes oncles étaient chasseurs, et
quand j'allais manger chez mon oncle "Etiennou" il y avait des oiseaux, je ne sais plus lesquels par contre.....


Il les faisait faisander pour lui.
Pour moi, juste un peu car c'est fort un oiseau faisandé.


Amitiés


 


miaou... miaou... miaou... miaou... miaou... miaou...



virjaja 31/10/2010 09:17



tu vas bien j'espère! passe un bon dimanche. gros bisous. cathy



le vieux scaph' 30/10/2010 12:43



C'est pas possible, çà devrait être interdit d'écrire de pareiles choses !


Je salive en regardant


Pas une grive dans la Forêt de Janas. Comme je ne chasse plus, j'étais prêt à en acheter quatre... Degun !


Si, après le coup de vent il yen avais une qui était tombé dans le jardin. Alors on l'a nourrit, elle est restée huit jours


Comme elle chiquait çà en faisait venir d'autres dans notre unique olivier


Mais je ne me voyais pas tirer des coups de fusils dans le lotissement  !


Misère de misère !!!



makadame06 23/10/2010 17:59



tu me mets l'eau à la bouche...miam!


en plus elles ont un gout parfumé de nature,c'est mille fois meilleur que celles qu'on achète,c'est comme les cailles.


bon week end à toi  bisous



@lain (P'tit Randonneur) 22/10/2010 18:41



En tous les cas tout cela donne faim, j'ai hâte de me mettre à table !!


Bonne soirée


@lain